Le blog de Nathalie, Naturopathe à St-Loubès près de Bordeaux en Gironde

Nathalie, Naturopathe-iridologue à ST-LOUBES en Gironde, vous fait partager les dernières informations sur la santé au naturel et sur les méthodes pour se débarrasser des maux chroniques

03 novembre 2010

HUILE, REGIME et SANTE

J'ai découvert l'importance de l'huile dans l'alimentation avec les ouvrages du Docteur Catherine KOUSMINE, et après de longues années passées à éviter l'huile dans les plats, elle figure en place d'honneur à chacun de mes repas.

Je parle bien entendu des huiles de première pression à froid, c'est à dire extraite naturellement et sans chauffer les graines.
Ce n'est que sous cette  condition que l'huile garde ses vertus et fournit à l'organisme les acides gras poly-insaturés (AGPI), indispensables à l'organisme. Deux de ces AGPI sont dits essentiels car ils ne peuvent être synthétisés par l'organisme. Il s'agit de l'acide linoléique ou oméga 6 et acide alpha-linolénique ou oméga 3.

C'est pourquoi un régime alimentaire amaigrissant, si il doit bannir tous les aliments gras tels les charcuteries, les viandes grasses, le beurre, la crème, les fromages etc.., ne doit en aucun cas supprimer l'huile de première pression à froid.

Les acides gras insaturés, au contraire jouent un rôle dans le transport des graisses et protègent les artères des plaques d'athéromes qui se forment à cause d'un mauvais métabolisme.
Ils sont également le garant d'une bonne perméabilité intestinale qui empêche les toxines d'envahir l'organisme, et d'une bonne hydratation et élasticité de la peau puisque les parois des cellules sont faites de phospholipides (assemblage de 2 acides gras et de phosphate)  et de protéines.

Il  faut donc, non seulement ne pas supprimer l'huile de première pression à froid lors d'un régime amaigrissant, mais en plus, en prescrire une à deux cuillères à soupe quotidiennement.
Il va sans dire que la remplacer par de l'huile de paraffine, tel que le préconisent certains diététiciens est une véritable hérésie, puisque l'huile de paraffine qui est un dérivé du pétrole, en tapissant l'intestin empêche l'assimilation des vitamines, enzymes et oligo-éléments, créant des carences qui peuvent être sévères.

Une seconde idée reçue est que l'huile d'olive est riche en oméga 3 et protège des maladies cardio-vasculaires.
La découverte de la longévité des crétois grâce à leur régime alimentaire a ancré cette idée chez beaucoup de consommateurs.
Or, le protecteur des artères et l'acide alpha-linoléique ou oméga 3 qui est contenu dans le poisson consommé par les crétois et non dans l'huile d'olive qui n'en contient que .........1%.
L'huile d'olive reste une huile excellente qui en général est toujours extraite à froid ce qui en fait une huile d'une qualité bien supèrieure à toutes les huiles raffinées que l'on trouve dans le commerce, mais elle ne contient que des oméga 9.
Elle reste malgré tout la meilleure huile à utiliser pour les fritures puisque c'est celle qui supporte le mieux les températures élevées (juste derrière l'huile d'arachide).

A titre indictaif, voici la teneur en AGPI des principales huiles utilisées :

Ratio
omega-6:
omega-3

% omega-6

% omega-3

% omega-9

% gras saturé

Huile de tournesol

71:1

71 %

1 %

16 %

12 %

Huile de sésame

43:1

43 %

1 %

40 %

15 %

Huile d'argan

36:1

36 %

-que 1 %

43 %

-que 1 %

Huile d'arachide

33:1

33 %

-que 1 %

48 %

19 %

Huile de noisette

10:1

10.1 %

-que 1 %

78 %

7.4 %

Huile d'olive

9:1

9 %

1 %

75 %

15 %

Huile de germes de blé

8:1

55 %

7 %

17 %

19 %

Huile de noix

5:1

54 %

11 %

24 %

11 %

Huile de chanvre

3.8:1

57 %

16 %

13 %

11 %

Huile de colza

2:1

21 %

11 %

61 %

7 %

Huile de lin

1:4

14 %

58 %

19 %

9 %

Huile de foie de morue

1:23

0.94 %

21.6 %

46.7 %

22.6 %

Le rapport idéal Oméga 6/ Oméga 3 est de 5 pour 1 : l'huile de noix est donc la plus équilibrée du point de vue de ce rapport.

N'oubliez pas que les huiles de première pression à froid sont fragiles et s'oxydent facilement. Il faut donc les garder dans un endroit sombre et frais après ouverture, le mieux est donc le réfrigérateur.

Il faut donc varier les huiles pour le goût et pour leur teneur en acide gras poly-insaturés.
Il est bon de faire des mélanges pour profiter des bienfaits de plusieurs huiles en même temps.

En tout cas, ne les boudez plus, elles sont les produits de beauté et les alicaments les plus naturels et les plus efficaces qu'il soit.

www.naturopathe33.com/index.html

Posté par naturopathe33 à 10:33 - Naturopathie - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    L'huile d'olive

    Originaire du sud est, j'ai toujours cuisiné avec de l'huile d'olive (1ère pression à froid). Son goût parfumé accompagne et assaisonne très bien tous les plats à cuisiner, mais aussi, comme vous le mentionné dans votre article elle est bénéfique pour l'organisme. Merci d'avoir mis en évidence les qualités de ce produit naturel (chère à mon cœur).
    J'attend toujours avec impatience vos articles qui sont de précieux conseils.
    A bientôt valouv33

    Posté par valou, 03 novembre 2010 à 15:29
  • Entre huile essentielle de lavande et Aloe Vera, il m'est impossible de faire le choix donc est-ce que leur association donne un meilleur résultat en matière de senteur ?

    Posté par massages paris, 24 septembre 2015 à 04:52

Poster un commentaire