Le blog de Nathalie, Naturopathe à St-Loubès près de Bordeaux en Gironde

Nathalie, Naturopathe-iridologue à ST-LOUBES en Gironde, vous fait partager les dernières informations sur la santé au naturel et sur les méthodes pour se débarrasser des maux chroniques

13 septembre 2010

Une cure de vitalité et de bien-être : Le Bol d’Air JACQUIER

Tout le monde sait que respirer permet d’absorber de l’oxygène et que ne plus pouvoir respirer conduit inéluctablement à la mort.

L’oxygène est effectivement indispensable pour que des fonctions primordiales telles que la production d’énergie, l’élimination des déchets organiques et des cellules malades ou déficientes, ou encore comme l’évolution des hormones stéroïdes, puissent s’accomplir.

En l’absence ou l’insuffisance de cette précieuse molécule, la cellule va mal respirer, donc se défendre mal, et produire des déchets, ou radicaux libres, responsables du vieillissement et de la maladie.

Pour que les cellules sanguines puissent utiliser l’oxygène dont elles ont besoin, il ne suffit malheureusement pas de respirer à pleins poumons, il faut encore que l’oxygène inhalé puisse se fixer sur elles. Or, la pollution atmosphérique et alimentaire, le stress, la maladie nuisent à cette assimilation et les fonctions vitales ne s’ effectuent pas comme elles devraient.

Il s’ensuit donc un affaiblissement de l’organisme, une baisse des capacités physiques, un vieillissement prématuré…

Le Docteur René JACQUIER  ingénieur chimiste, élève du prix NOBEL de chimie Victor GUIGNARD, a découvert le principe de l’oxygénation biocatalytique qui permet de pallier ce problème de fixation de l’oxygène sur les cellules.
Il a ainsi développé l’appareil qui porte son nom d’utilisation aussi simple qu’efficace.

Son principe est d’augmenter l’assimilation de cet oxygène grâce à un hydrostillat d’huile essentielle de térébenthine de PINUS PINASTER (pin des Landes), dont les molécules ont la capacité de capter puis de délivrer jusqu’à 168 fois leur volume en oxygèn, et que le Bol d’Air permet de péroxyder et ainsi, d’ améliorer  ses caractéristiques oxygénantes et son effet anti-oxydant.

Béatrice MERCIER, docteur en biologie a soutenu le 11 septembre 2008, la thèse sur l’ »Evaluation des effets biologiques et anti-radicalaires des terpènes péroxydés » , pour laquelle elle a obtenu les félicitations du jury.
Ses recherches ont confirmé que le Bol d’Air JACQUIER améliore l’oxygénation cellulaire sans créer de stress oxydatif et que ce phénomène perdure pendant quatre à cinq heures  après la fin de l’inhalation. Cette propriété est due au fait que ce sont des porteurs d’oxygène qui sont inhalés et qui agissent comme des biocatalyseurs d’oxygénation, et non simplement de l’oxygène.

Ainsi, dans un article paru dans le Journal de Médecine de Bordeaux, le Docteur Max BERGER, affirme que les indications de l’oxygénation biocatalytique sont nombreuses :

-          dans la fatigue physique et nerveuse, dans les maladies métaboliques et allergiques, dans de nombreuses maladies microbiennes ou à virus, répétées ou trainantes pour lesquelles les thérapeutiques habituelles sont inefficaces

-          en oto-rhino-laryngologie (affections nasales, amygdalites, pharyngites, trachéites etc.….)

-          Affections respiratoires (asthme, emphysème, silicose ..)

-          Affections hépato-digestives : hypercholestérolémie, diabète, azotémie, insuffisance hépatique etc. …

-          Troubles neuro-végétatifs et endocriniens (troubles menstruels et de la ménopause)

-          Intoxications diverses (médicaments, alcool, oxyde de carbone .. )

-          Sénescence

-          Surmenage physique et nerveux

-          Cicatrisations diverses (brûlures, plaies, cicatrisations postopératoires..)

Les sportifs intègrent de plus en plus le Bol d’Air JACQUIER dans leurs séances d’entrainement.

En effet des expériences rapportées dans la thèse de Béatrice MERCIER, effectuées auprès de 9 jeunes nageurs, démontrent qu’un l'entrainement d’un an sans séance de Bol d’Air permet d’améliorer de 5% la force explosive, de 7% l’élasticité musculaire et de 6% l’endurance, alors que le même entraînement avec séances de Bol d’Air améliore les mêmes capacités, respectivement de 18%, 16% et 29%.
De plus le Bol d’Air favorise l’utilisation de la masse grasse ce qui le rend utile autant pour les sportifs, que pour les personnes en surpoids.

Une séance de Bol d’air ne dure que dix minutes et  son action perdure pendant quatre à cinq heures.
N’hésitez pas à me contacter pour de plus amples renseignements pratiques : www.naturopathe33.com/cabinet.html

Posté par naturopathe33 à 19:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Merci pour cet article passionnant ! J'ai effectivement entendu parler du bol d'air Jacquier qui est excellent pour la santé et le bien être, mais je n'ai pas eu l'occasion d'en essayer les effets. J'entends parler autour de moi de centre de remise en forme et instituts de beauté qui s'équipent du matériel nécessaire, je ne savais pas qu'on en trouvait aussi dans les salles de sport, c'est une bonne idée et j'aimerai bien trouver un endroit qui propose cette cure sur Lyon ou environs, savez vous où je dois m'adresses ? En vous remerciant par avance. Marie

    Posté par Santé Lyon, 14 septembre 2010 à 15:24

Poster un commentaire