Le blog de Nathalie, Naturopathe à St-Loubès près de Bordeaux en Gironde

Nathalie, Naturopathe-iridologue à ST-LOUBES en Gironde, vous fait partager les dernières informations sur la santé au naturel et sur les méthodes pour se débarrasser des maux chroniques

21 avril 2010

Attention à l'équilibre acido-basique

Le poste des médicaments antiacides, dans le budget de la sécurité sociale est passé de 128 millions d'euros en 180 à 696 millions d'euros en 2000 (source : www.santé.gouv.fr).

Il semble donc que les français ont un problème avec leur équilibre acido-basique.

Qu'est ce que l'équilibre acido-basique ?

Pour assurer ses fonctions , procéder à sa réparation et produire de l'énergie, l'organisme a besoin d'acides (acides aminés pour synthétiser les protéines, acides gras pour fabriquer les lipides à partir des acides nucléiques et ribonucléiques).
Les acides sont très agressifs, aussi, une fois qu'ils ont été utilisés, ils doivent être neutralisés par les bases que sont les minéraux : le sodium, le magnésium, le potassium, le fer, le calcium.
Durant la journée, l'organisme tend donc vers l'acidose à cause de la production d'énergie que demandent le travail intellectuel et physique, l'entretien du corps, la gestion du stress...
Au cours de la nuit, le corps se débarrasse de ce  trop plein d'acide et tend alors vers l'alcalose.
Cet équilibre acido-basique est la clé de la santé.

Lorsque cet équilibre est rompu, soit parce que l'apport des acides est trop important, soit parce que l'organisme est agressé par le stress, le surmenage, la pollution, le bruit, les médicaments, les stimulants (café, thé, alcool, tabac), les tissus vont s'acidifier et les symptômes vont s'installer :

Suivant les personnes on pourra constater :
- Des perturbations de la flore, dues à l'acidité intestinale entrainant : lourdeurs, flatulences, ballonnements, constipation, cystites,  baisse immunitaire : mycoses, allergies, infections ORL,
- Une fatigue musculaire, ostéoporose, problèmes dentaires, chute de cheveux, dus au prélèvement des minéraux dans les tissus par l'organisme pour pallier le passage des acides dans le sang et garantir le PH sanguin,
- Irritation des intestins : colite, maladie de Crohn, rectocolite, polypes, irritation des reins : infections urinaires, irritation de la peau : sueur acide, eczéma, psoriasis, acné, mycoses, irritaion des poumons : bronchite chronique, asthme, bronchiolite, dus à l'élimination de ces acides par les émonctoires.
- Irritation des tendons : tendinites, calcifications, arthrose, polyarthrite, rhumatisme, fatigue musculaire : crampes, courbatures, lombalgie, fibromyalgie, dus au dépot de sels résiduels acides dans les tissus.
- Dans tous les cas, une grande fatigue sans raison apparente.

Un problème d'équilibre acido-basique peut donc être la raison de maux chroniques dont on arrive pas à se débarrasser.
Il faut donc surveiller son PH urinaire avec des bandelettes de papier PH que l'on trouve en pharmacie et tester la 2° urine du matin, et celle du soir.
Tant que le PH urinaire est en dessous de 7, l'organisme est en acidose.

Il faut donc réguler son alimentation, supprimer les stimulants (café, thé, alcool, tabac), faire de l'exercice, se relaxer.

La prise de complément alimentaire alcalinisant tels ERBASIT ou ALCABASE à chaque repas, permettra une lutte plus efficace contre cette acidité difficile à combattre.

Voici la liste des aliments les plus acidifiants à essayer d'éviter voire de supprimer :
- le sucre blanc raffiné, aspartam, confiture, chocolat, patisseries...
- la farine blanche, pains , viennoisrie, pâtisseries, pâtes, pizzas, semoule
- Viandes, volailles, charcuterie, jambon
- les fromages gras de vache, le lait UHT, les yaourths, la margarine
- les huiles raffinées, les graisses cuites, les arachides
- les fruits peu mûrs, les oranges, les kiwis, la rhubarbe, la tomate
- le café, l'alcool, le vin blanc, les sodas, les jus d'oranges et de tomates

Les aliments moyennement acidifiant à préférer aux précédents :
- Le sucre de canne roux, miel, fructose
- le poisson, les fruits de mer, les oeufs
- les fromages de chèvre et de brebis, le fromages frais de vache, le lait caillé, le lait pasteurisé, le beurre
- les noisettes, les noix,
- les céréales complètes ou semi-complètes, pain complet ou semi-complet au levain
- les légumineuses
- les fruits mûrs engénéral, le citron
- vinaigre de cidre, olives vertes, choucroute et légumes lacto-fermentés
- vin rouge, jus de fruits, thé noir léger et thé vert

Et les aliments alcalinisants à privilégier et à ajouter systématiquement au repas si on ne peut éviter les aliments acidifiants :
- sucre intégral (jus de canne à sucre évaporé), fruits séchés (sauf abricot)
- olives noires
- fromage blanc égoutté
- lait cru
- les huiles vierges de première pression à froid
- les amandes
- les pommes de terre, chataîgnes, les graines germées
- les salades et crudités sauf tomates, légumes cuits, avocat , banane mûre
- le tamari, les herbes aromatiques
- les tisanes, eaux bicarbonatées

Sources : articles du Dr H.MAUCH et du Dr D.MAUCH dans la revue de l'AKF de juin 2006 -  "L'Equilibre acido-basique" de Christophe VASEY,

Pour une consultation en réglage alimentaire : www.naturopathe33.com/index.html

Posté par naturopathe33 à 17:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Bonjour votre lettre M à beaucoup intéressée car je connais l importance de l équilibre acidose basique du corps ainsi que tout ce qui est acidifiant, cependant j ai remarqué une erreur dans votre article car tout les produits laitiers sont acidifiants. ..lait fromage blanc fromage ect...seul le lait maternel ñe l ai pas....et les laits végétaux
    Si cela vous intéresse j ai des documents avec des études sérieuses sur le sujet et je pourrais vous les envoyer par mail si vous voulez
    Cordialement
    Patty

    Posté par Patty, 31 mai 2016 à 11:39
  • liste d'aliments

    A PROPOS DES FRUITS PEU MURS,JE VIENS DE LIRE LE CONTRAIRE

    Posté par mike, 06 avril 2017 à 19:26
  • renseignements

    Bonjour,

    J'essaie d'éliminer progressivement les produits acidifiants car j'ai pas mal de problèmes notamment d'inflammation de la vessie et du canal urétral.
    Est ce que le café décaféiné et principalement le décaféiné "Malongo", (c'est un décaféiné écologique équitable, il est décaféiné à l'eau) est à proscrire ?
    Sinon que pourrai je boire de similaire le matin au réveil ; j'avoue que me passer de café même décaféiné me manquerait terriblement.
    Merci d'avance pour vos conseils
    P. Chikly

    Posté par paula, 18 août 2017 à 19:49

Poster un commentaire