Le blog de Nathalie, Naturopathe à St-Loubès près de Bordeaux en Gironde

Nathalie, Naturopathe-iridologue à ST-LOUBES en Gironde, vous fait partager les dernières informations sur la santé au naturel et sur les méthodes pour se débarrasser des maux chroniques

25 mars 2010

Le sirop d'érable : enfin un sucre qui nous fait du bien ?

J'ai sélectionné pour vous cet article d'Annie MORIN paru dans le magazine canadien "LE SOLEIL" le 20/03/2010.

Il relate les recherches du professeur Yves Desjardins sur le sirop d'érable qui serait bourré de vitamines et minéraux et qui permettrait aux diabétiques de mieux contrôler leur glycémie.

ERABLE

"Son âge se compte en siècles, ses amateurs, par millions. Et pourtant, il commence à peine à intéresser les scientifiques. Le sirop d'érable n'est plus seulement un objet de gourmandise, il devient aussi un sujet de recherche.

Yves Desjardins, professeur-chercheur associé au Centre de recherche en horticulture et à l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels de l'Université Laval, fait partie des défricheurs qui s'intéressent aux qualités nutritives et aux attributs santé du sirop d'érable.

Sa revue de littérature contient un bon chapitre sur les vitamines et minéraux (manganèse, riboflavine, zinc, magnésium, calcium, potassium) qui se trouvent dans le liquide doré. Un autre aussi sur les polyphénols - les fameux antioxydants - présents en quantités appréciables.

Un quart de tasse (60 ml) de sirop en contient autant qu'une portion de brocoli, de tomate ou de banane, de quoi combler entre 10 et 30 % des besoins quotidiens d'un adulte. «Ce n'est pas négligeable. À savoir si c'est absorbé, c'est une autre question», mais elle se pose pour tous les autres aliments, indique M. Desjardins.

Ses plus récentes recherches lui ont également permis de découvrir que l'eau d'érable contient des quantités importantes d'acide abscissique, une phytohormone impliquée dans la croissance des plantes. Idem pour le sirop, bien qu'il soit longuement bouilli. Des études publiées ces dernières années ont démontré que l'acide abscissique aurait un effet bénéfique sur la santé et plus particulièrement - à concentration élevée - des propriétés thérapeutiques pour contrôler le diabète.

Sans qu'on ne leur accorde trop de crédit, des diabétiques ont déjà rapporté qu'ils éprouvaient moins de difficulté à maîtriser leur glycémie quand ils consommaient du sirop d'érable que d'autres formes de sucres raffinés. La légende serait-elle en voie de devenir une vérité? «L'idée, ce n'est pas de recommander aux diabétiques de prendre du sirop», insiste M. Desjardins, mais de voir s'il y a des fondements scientifiques aux observations des malades.

Révolution

Une partie de la réponse pourrait venir de l'hôpital Laval, où sont menées des recherches en laboratoire sur l'acide abscissique. Des études cliniques sont envisagées si les premiers résultats, attendus sous peu, sont concluants.

Yves Desjardins se permet même d'espérer une petite révolution scientifique. Comme l'acide abscissique se trouve aussi en bonnes quantités dans les petits fruits, il se demande si ce n'est pas lui qui serait responsable des effets bénéfiques attribués actuellement aux antioxydants. «Il y a un filon très intéressant avec cette molécule qu'on retrouve dans le sirop», résume-t-il.

«Ce que ça nous dit, c'est que le sirop d'érable, ce n'est pas juste un sucre», se réjouit Geneviève Béland, directrice de la promotion et du développement des marchés de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ). «Il faut trouver tout ce qu'il y a de bon pour nous là-dedans.» " Annie Morin LE SOLEIL 20/03/2010

Posté par naturopathe33 à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire